L’équilibre de l’eau

L’équilibre de l’eau est régi par 3 paramètres clé : Le pH, l’alcalinité et la dureté calcique. Si les valeurs de ces trois paramètres sont en parfait accord, l’eau sera limpide et le pH sera stable.

Le pH

Le pH (potentiel d’Hydrogène) est la clé de la réussite du traitement de l’eau. L’eau est caractérisée par un pH généralement compris entre pH 7 et pH 8 (sur une échelle graduée de pH 0 à pH 14, le pH exprime le caractère acide ou basique).

  • De 0 à 6.9 ont dit que l’eau est acide
  • De 7 à 14 ont dit que l’eau est basique
  • En piscine, le pH optimal est de 7,2 (correspondant au pH du liquide lacrymal).

L’eau est naturellement chargée en éléments dissous, sels de calcium et de magnésium, qui influent à la fois sur l’équilibre et la stabilité de son pH. Les corrections pH font intervenir des produits acides ou basiques, conditionnés en poudre ou en liquide.

  • En poudre : les correcteurs pH minus et pH plus sont recommandés pour leur utilisation sans danger.
  • En liquide : ces correcteurs, conçus pour des doseurs automatiques, sont certes beaucoup plus puissant. En revanche, leur utilisation est plus contraignante.

En pratique plus une eau est dite dure (fortement chargée en éléments dissous), plus il est difficile de modifier durablement son pH à l’aide de correcteurs acides.

L’alcalinité de l’eau

L’alcalinité de l’eau, ou son TAC (Titre Alcalimétrique Complet), caractérise le pouvoir tampon de l’eau, c’est-à-dire la capacité d’influence d’un produit acide ou basique sur le pH de l’eau. Plus le TAC est élevé, plus il est difficile de faire varier le pH de l’eau. D’une manière générale, le TAC doit se situer entre 10°F et 25°F (1°F = 10 mg/L de CaCO3).

La valeur du TAC est augmentée avec l’ajout du produit Alcafix (à base d’hydrogénocarbonate de sodium) et diminue avec l’ajout de pH minus (liquide ou poudre).

Le Titre Hydrotimétrique de l’eau (dureté de l’eau)

Le Titre Hydrotimétrique de l’eau (TH) est déterminé par la concentration en calcium (Ca++) et en magnésium (Mg++). Une eau est dite douce, si son TH est inférieur à 10°F (1°F = 10 mg/L de CaCO3). Elle est dite dure, si celui-ci est supérieur à 35°F. Il est important de conserver le TH à une valeur proche de 15°F.

La valeur du TH est augmentée avec l’ajout du produit Ovy TH plus (à base de chlorure de calcium).

Pour baisser le TH il faut effectuer une décarbonatation, ce qui n’est pas simple.

Il est possible de stabiliser le calcaire (TH) avec l’ajout du produit Calfix.

Paramètre de l’équilibre de l’eau Nom du produit Utilisation
pH idéal: 7,2 –7.4 Acti pH minus (liquide ou poudre) Diminue le pH – Diminue le TAC
Acti pH plus (liquide ou poudre) Augmente le pH
Titre Alcalimétrique Complet Idéal (100 mg/l < TAC < 250 mg/l) Acti Alcafix Augmente le TAC
Titre Hydrométrique (TH: dureté calcique) – Idéal (~ 200 mg/L CaCO3) Acti Anticalcaire Empêche le calcaire de se déposer
Acti pH plus Augmente le TH

La table de Taylor

La table de Taylor permet de vérifier si l’eau est équilibrée et d’ajuster les trois paramètres (TAC, pH, TH) afin d’obtenir cet équilibre avec une valeur de pH équilibrant à 7,2.

L’utilisation de cette table est simple. Il suffit de mesurer la valeur du TAC, du pH et du TH et de les reporter sur la table.

  • Si ses 3 points sont alignés, alors l’eau est équilibrée.
  • Sinon, l’eau devra être équilibrée.

Démarche à suivre pour équilibrer une eau avec un pH de 7,2 :

  1. Vérifier la valeur du TH. Si celui-ci est inférieur à 200 mg/l, augmenter sa valeur jusqu’à 200 mg/l. Sinon, conserver sa valeur (il est très difficile de diminuer la valeur du TH).
  2. Placer un point sur l’échelle du pH à 7,2 et tracer une droite passant par la valeur du TH et pH = 7,2.
  3. Cette droite coupe l’échelle du TAC, donnant ainsi sa valeur idéale pour garantir une eau équilibrée.
  4. Faites les ajustements de TAC en fonction de la valeur idéal trouvée (augmenter ou diminuer le TAC pour obtenir cette valeur)
  5. Ajuster le pH à 7,2.

taylor

Il est donc impératif de veiller au bon équilibre de l’eau (pH, TAC et TH) afin de conserver une eau saine (non agressive et non entartrante) favorisant l’action optimale du désinfectant employé.

Il est recommandé de vérifier le pH et le taux de désinfectant au moins une fois par semaine.

Le TAC, le TH, à la mise en route de la piscine pour modifier les paramètres si besoin et une à deux fois dans la saison.

On notera enfin que la température élevée de l’eau favorise les dépôts entartrants, nécessitant l’emploi d’Acti Anticalcaire.

Laisser un commentaire

Commentaire (obligatoire)

Nom (obligatoire)
Email (obligatoire)